presentacion_combinada

cup_bombinado

Histoire et culture

La situation privilégiée de Rellinars, a transformé sa ville en un lieu de passage depuis le début des temps et en même temps a réussi à éviter les nombreuses batailles historiques qui ont eu lieu dans les environs.
Casajoana
Le “Cami Ral”, de Barcelone à Manresa, traverse une partie de ce village, le «Coll d'en Topes”, dans le massif Obac, relie la chaîne

Les premières références spécifiques au nom du village remontent à 1118, dans une donation faite par e Señor de Montcada et Vacarissa à Carbonell de Castellet au sujet des droits de succesion des moulins dans la ferme de Farrera.

En effet, la paroisse de Rellinars appartenait au monastère de Pedralbes et en 1532 est devenue une filiale du château de Vacarisses et n'a obtenu son indépendance qu'en 1878, après de nombreuses années de poursuites judiciaires.
Castelldebocs
Au début, ces sont les “masias” qui composaient la faible population de la municipalité. Elles ont été construites autour de l'église et tout au long de la rivière de Rellinars, le torrent de Casajoana ou le torrent de Esbarzer.

Dès le Moyen Age,sur les terres de la municipalité on cultivait grâce à la richesse de l'eau et à la proximité des forêts le lin, des légumes et des fruits.

La croissance de l'agriculture et en particulier de la vigne, fait venir des travailleurs provenant des régions voisines, et de cette façon le village à commencé a se developper.

À la fin du 19ème siècle, le phylloxéra et la perte des ressources

forestières, ont réduit la population jusqu’à ce que Rellinars devienne une résidence d'été populaire, en particulier pour les résidents de la région ouest de Valles, dont certains sont les descendants des premiers habitants du village.